Hervé Sauvagnac : Érudit du design

Hervé001

Né à Paris dans le 16e arrondissement, en 1937, Hervé Sauvagnac manifeste son attirance pour les arts dès son plus jeune âge. À 17 ans, il compte parmi les 70 candidats reçus sur 500 postulants au concours d’entrée de la prestigieuse École des arts appliqués à l’industrie — devenue l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’arts. Il obtient son diplôme avec mention en 1959 et débute comme assistant décorateur sur des plateaux de tournage de Radiodiffusion-télévision française (RTF), aujourd’hui Radio France. En 1962, il s’embarque pour les Antilles grâce à la Société d’État d’assistance technique et de coopération (SATEC), une organisation qui soutient des projets d’économie locale. Son mandat consiste à regrouper les artisans pour diffuser leurs produits destinés au marché touristique. Il dessine également du mobilier pour des hôtels, des galeries d’art et des expositions.

Rencontre marquante avec l’architecture et le design

Durant son séjour dans les Antilles, Hervé rencontre David Rockefeller, grand patron de la JP Morgan Bank (anciennement Chase Manhattan Bank) dans sa demeure d’exception construite en 1957 par l’architecte moderniste Nelson Wilmarth Aldrich sur une île isolée sans électricité ni routes. Le jeune Hervé est séduit par les lieux, la culture et le goût de cet homme d’affaires, visionnaire et mécène connu du milieu artistique. M. Rockefeller l’invite ensuite à son bureau de New York. Cette seconde visite scelle le destin du jeune designer.

Une carrière prolifique

En 1964, Hervé Sauvagnac s’établit à Montréal, ville effervescente dans les années précédant l’Expo 67. D’abord designer d’intérieur pour la Eaton’s Contract Interiors, il devient chef du département de design pour la Office Equipment Co. of Canada. Fort de son expérience, il fonde, en 1973, Sauvagnac et associés au sein de laquelle il réalise une multitude de projets d’aménagement intérieur d’envergure pour le compte de : la Banque Royale du Canada (Place Ville-Marie), du Centre de finition de Bombardier aéronautique (renommé Centre de finition Laurent Beaudoin), de l’École polytechnique, de Martineau Walker, bureau d’avocats (aujourd’hui Fasken), de l’Ordre des comptables agréés du Québec (désormais l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec), de la Société internationale de télécommunications aéronautiques (SITA), de Shell Canada et de plusieurs consulats.

En 1987, Hervé donne le cours Design de l’environnement à l’Université du Québec à Montréal. L’année suivante, Hervé Sauvagnac s’associe à Normand Auclair dans une autre entreprise de design d’intérieur. Puis, en 1993, il vend ses parts à un confrère, Richard Noël.

Une relation privilégiée

En 1980, Laurent Beaudoin, alors chef de la direction et président de Bombardier, confie le réaménagement de l’un de ses bureaux à Hervé Sauvagnac. Ce premier mandat marque le début d’une relation d’affaires fructueuse et amicale ininterrompue sur plus de 40 ans durant laquelle le designer d’intérieur conçoit ou rénove notamment des résidences, des bureaux, mais aussi le siège social de Bombardier de 30 000 pi2 sur trois étages, des intérieurs d’avions privés et même un pont.

« Hervé a la capacité inouïe de dessiner des plans et des perspectives à la main en trois dimensions et de nous donner l’impression d’y être déjà, résume M. Laurent Beaudoin. Au fil des ans, il a démontré sa polyvalence en proposant des intérieurs traditionnels, modernes et d’avant-garde qui ont toujours répondu à mes besoins. Des meubles portent sa signature. Il possède une connaissance approfondie du design d’ici et d’ailleurs.» 

Une passion au-delà des frontières

Au cours de ses voyages, Hervé a été impressionné par de multiples réalisations à travers le monde; par exemple :

  • le J4 de Rudy Ricciotti et de Roland Carta, au Mucem (le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) à Marseille
  • le Musée d’art islamique à Doha (Qatar), de Ieoh Ming Pei (l’architecte de la Place Ville-Marie) et de Jean-Michel Wilmotte
  • Brasilia, une ville imaginée au Brésil par Oscar Niemeyer et Lucio Costa
  • le Musée de l’Aga Khan à Toronto, de Fumihiko Maki, 
  • la Fondation Louis Vuitton à Paris, de Frank Gehry
  • les réalisations architecturales de Jean Nouvel

En outre, Hervé Sauvagnac côtoie des personnalités du monde artistique et du design, dont Harry Bertoia, sculpteur et designer italo-américain qui lui offre une sculpture. D’autres l’amènent à visiter des résidences privées et des ateliers, comme celui de Eero Saarinen en Finlande.

Une carrière sans fin

Après plus de 60 ans de carrière en design d’intérieur, Hervé est toujours à la tête de Sauvagnac et associés. Sa passion pour le design d’intérieur, l’architecture et l’environnement s’affirme plus que jamais.

Engagé dans la profession

1977 – Membre de la Société des décorateurs-ensembliers du Québec (SDEQ)
1986 – Président de la SDEQ
1990 – Membre honoraire de la Société des designers d’intérieur du Québec (SDIQ)
2017 – Membre honoraire de l’Association professionnelle des designers d’intérieur du Québec (APDIQ)

Remerciements
Merci à M. Laurent Beaudoin.


À propos

L’APDIQ souhaite vous faire connaître ses membres honoraires; ces membres de la première heure qui ont bâti la profession et l’ont fait rayonner bien avant nous. Notre rédactrice Annie Jolicoeur est allée à la rencontre de ces pionniers et nous livre leur histoire passionnante.

Pour découvrir une nouvelle histoire d’ « hier à aujourd’hui, l’histoire du design », abonnez-vous à Perspective, l’infolettre de l’APDIQ pour les professionnels en design d’intérieur.

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.